RETROSPECTIVE JACQUES AUDIARD

Au Centre d’art et de culture de Meudon

Après un Prix du scénario en 1996 pour « Un héros très discret » puis le Grand Prix en 2009 pour « Un prophète », Jacques Audiard s’est vu remettre la Palme d’Or du Festival de Cannes 2015 pour son dernier film « Dheepan ».
A l’occasion de la sortie du film primé,  le Centre d’art et de culture de Meudon vous propose de rendre hommage à l’un des plus talentueux réalisateurs français contemporains et de revoir (ou voir) tous les films réalisés par Jacques Audiard:

Mercredi 2 septembre à 20h30
REGARDE LES HOMMES TOMBER (1994)
Avec Jean-Louis Trintignant (Marx), Jean Yanne (Simon), Mathieu Kassovitz (Johnny), Bulle Ogier (Louise), Christine Pascal (Sandrine), Yvon Back (Mickey). 1h50.
Un représentant de commerce, Simon, se lance aux trousses de deux tueurs insolites, Marx et Johnny, responsables de la mort de son meilleur ami Mickey. Pour cela, il lui faut abandonner son boulot, sa femme et sa maison mais c'est uniquement à ce prix la qu'il pourra revivre et peut-être croiser un jour les deux autres…

Samedi 5 septembre à 21h00
UN HEROS TRES DISCRET (1996)
Avec Mathieu Kassovitz (Albert Dehousse), Anouk Grinberg (Servane), Sandrine Kiberlain (Yvette), Jean-Louis Trintignant (Albert Dehousse âgé), Albert Dupontel (Dionnet), Nadia Barentin (la femme du Général). 1h47.
À Lambersart, dans le Nord, à l'aube de la Seconde Guerre mondiale. Albert Dehousse grandit dans l'ombre d'un père disparu, héros de la Première Guerre, et d'une mère qui sombre bientôt dans la collaboration. A la Libération, cette époque trouble et confuse de l'hiver 1944-1945, ce jeune homme médiocre, témoin aveugle des événements, décide de gagner Paris en abandonnant son épouse. A Paris, il va se faire passer pour un héros en s'inventant une vie admirable. A force de mensonge, il va construire par omissions et allusions un personnage hors du commun.

Mercredi 9 septembre à 20h30
SUR MES LEVRES (2001)
Avec Vincent Cassel (Paul Angeli), Emmanuelle Devos (Carla Bhem), Olivier Gourmet (Marchand), Olivier Perrier (Masson), Olivia Bonamy (Annie), Bernard Alane (Morel).1h52.
Carla Bhem, une jeune femme de 35 ans au physique plutôt moyen et qui porte des prothèses auditives, est secrétaire à la Sédim, une agence immobilière, mais elle est payée une misère et souffre d'un manque de considération de la part de ses employeurs. Son existence peu reluisante va prendre une tournure différente avec l'arrivée dans la société de Paul Angéli, une nouvelle recrue de 25 ans, plutôt beau gosse, mais qui n'a aucune compétence dans la promotion immobilière. Celui-ci cherche à se réinsérer après avoir fait de la prison. Une histoire d'amour va naître entre ces deux personnes.

Samedi 12 septembre à 21h00
DE BATTRE MON COEUR S'EST ARRÊTE (2005)
Avec Romain Duris (Tom), Aure Atika (Aline), Emmanuelle Devos (Chris), Niels Arestrup (Robert, le père de Tom), Jonathan Zaccaï (Fabrice), Linh-Dan Pham (Miao Lin). 1h47.
A 28 ans, Tom semble marcher sur les traces de son père dans l'immobilier véreux. Mais une rencontre fortuite le pousse à croire qu'il pourrait être le pianiste concertiste de talent qu'il rêvait de devenir, à l'image de sa mère. Sans cesser ses activités, il tente de préparer une audition.

Mercredi 16 septembre à 20h30
DE ROUILLE ET D'OS (2012)
Avec Marion Cotillard (Stephanie), Matthias Schoenaerts (Ali), Armand Verdure (Sam), Céline Sallette (Louise). 2h00.
Sans domicile, sans argent Ali quitte le Nord avec Sam, 5 ans, son fils qu'il connaît à peine ettrouve refuge chez sa soeur à Antibes. Là-bas, c'est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s'occupe du petit et il fait beau. A la suite d'une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Il est pauvre ; elle est belle et pleine d'assurance…

Samedi 19 septembre à 20h30
UN PROPHETE (2009)
Avec Tahar Rahim (Malik El Djebena), Niels Arestrup (César Luciani), Adel Bencherif (Ryad), Reda Kateb (Jordi le gitan). 2h34.
Condamné à six ans de prison, Malik El Djebena ne sait ni lire, ni écrire. A son arrivée en Centrale, seul au monde, il paraît plus jeune, plus fragile que les autres détenus. Il a 19 ans.

Mercredi 23 septembre à 21h00 / Jeudi 24 septembre à 21h00 / Samedi 26 septembre à 14h30 et 21h00 / Mardi 29 septembre à 21h00
DHEEPAN (2015)
Avec Antonythasan Jesuthasan (Dheepan), Kalieaswari Srinivasan (Yalini), Claudine Vinasithamby (Illayaal), Vincent Rottiers(Brahim). 1h49.
Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de se construire un foyer.

SUR LES RIVES DU MONDE

Ciné-concert de Amanat Ali Kawa au théâtre André Malraux Gagny le mardi 5 avril 2016 à 20h45

GANGE
De 4000 mètres à 0 mètre

Amanat Ali KAWA en ciné-concert sur un film de Benoît ENGRAND.

A la frontière du documentaire, grâce à une grande liberté technique et une approche synthétique laissant place aux faits, ce film sans ajout de paroles, s’inscrit dans la pure lignée du cinéma direct. Ce mode de filmage proche de la photographie fût développé par Jean ROUCH, Richard LEACOCK, Frédéric WISEMAN, Raymond DEPARDON.
Ici, le regard de Benoit ENGRAND se pose sur les rives du monde. Créant de multiples passerelles, offrant à notre esprit un voyage intérieur, offrant à notre âme une certaine sérénité.
Au côté de cette poésie visuelle vient s’installer la généreuse musique d’Amanat ALI KAWA, prolongeant le chemin le long de ce fleuve où l’humanité y vit son destin. Descendant d’une longue lignée de musiciens, au désespoir de son père, Amanat Ali KAWA nous apporte une expérience nouvelle faite du subtil équilibre entre un répertoire traditionnel et ses compositions originales, accompagné par ses frères et ses cousins, en formation de trois musiciens.
Explorateur de l’âme humaine, observateur solitaire, Benoit ENGRAND jalonne le paysage audiovisuel de ses créations, multiples facettes d’un miroir où chacun de nous s’y reflète.

conception & réalisation : SHRUTI CLIC